Ce vendredi 7 février, Avrillé au Coeur avait invité les journalistes pour la présentation de 8 des colistiers de Marc Laffineur, et pour dévoiler les premiers axes du programme de l’équipe pour les municipales de mars 2014.

Les colistiers qui ont été présentés sont :

  • Annie Darsonval (adjointe dans l’équipe sortante), habitant dans le quartier Ternière-Centre Ville, et qui est pressentie pour devenir la première adjointe au maire, en charge des proximités,
  • Amal Houssin, quartier Ardenne, engagée pour Avrillé dans l’association Avrillé Plurielle, au poste d’adjointe en charge des quartiers et du logement,
  • Alain Delêtre (adjoint dans l’équipe sortante), quartier Bois-du-Roy, pour la fonction de conseiller municipal délégué en charge des ressources humaines,
  • Alix Crézé, chef d’entreprise dans le e-commerce et qui habite dans un des petits hameaux d’Avrillé,
  • Ludovic Bouleau, employé à la mairie d’Angers, quartier Bois-du-Roy,
  • Réjane Marie, assistante de vie scolaire à Feneu, qui habite Plateau Mayenne,
  • Augustin Vanbremeersch, responsable de produit dans les services internet, quartier Adézière,
  • Patrick Grisillon, avocat et actif au sein de l’association Proviparc, du quartier Parc de la Haye.

Marc Laffineur présente 8 de ses colistiers le 7 février 2014

En quelques mots, Marc Laffineur annonce une équipe renouvelée à plus de 50%, très impliquée dans le tissu associatif et représentative des Avrillaises et des Avrillais. Les colistiers viennent de tous les quartiers et sont en phase avec la population d’Avrillé aujourd’hui.

 

Dans un contexte particulièrement difficile, en cette période de crise, la population souffre, et le mandat qui vient sera très différent des précédents. Marc Laffineur et Avrillé au Coeur veulent qu’il soit placé sous le signe du lien entre les personnes; « ce sera un mandat pour mieux vivre ensemble ».

Face à un gouvernement qui change sans cesse les règles du jeu, qui diminue les ressources des communes tout en leur imposant de nouvelles dépenses, Avrillé au Coeur est responsable et ne promettra rien qui ne puisse être tenu. « Nous avons beaucoup d’idées, et avec les moyens contraints d’aujourd’hui ça ressemble à un challenge » explique Amal Houssin, chargée des quartiers et du logement au sein d’Avrillé au Coeur, « mais nous avons une réelle disponibilité, un grand esprit de solidarité, et c’est aussi le bon moyen de faire beaucoup ».

« Mais on espère évidemment toujours pouvoir faire plus que ce qu’on aura prévu » précise Marc Laffineur avant de présenter les grandes lignes des volets « proximités » et « quartiers et logement » de son programme.

 

Avrillé au Coeur s’engage donc pour le mieux vivre ensemble avec des propositions concrètes.

D’abord, la création de lieux de convivialités dans chaque quartier : plateaux multi-sports, aires de jeux pour enfants, espaces de rencontre pour les familles. Le dialogue et la concertation seront encore renforcés avec la création de conseil d’usagers, représentants les habitants ou les utilisateurs d’un service local, et le renforcement des liens avec les associations. Avrillé au Coeur entend aussi faire de la fête des voisins un véritable événement à l’échelle de toute la commune et créer des rencontres culturelles et des tournois sportifs dans les quartiers ou sous forme de challenges inter-quartiers.

L’animation de la ville sera largement développée grâce à des partenariats nouveaux ou renforcés avec les commerçants et associations.

Au pied des immeubles, la commune permettra la création de jardins partagés gérés par les habitants, qui sont à la fois espaces de rencontres et facteur d’embellissement de la cité.

Les nouvelles technologies ne sont pas oubliées, avec la création d’un réseau social de proximité permettant de mettre en contact les Avrillais et les Avrillaises pour la vente ou le don d’objets d’occasion, de l’échange de services ou du bénévolat, du covoiturage…

 

Marc Laffineur insiste sur le mot-clé « humanisme urbain » qui représente son engagement pour mettre les femmes et les hommes au coeur de la ville. Un point important est aussi la proximité avec la nature : « Avrillé compte 167ha de parcs et d’espaces verts, nous avons plantés 30000 arbres, nous assurons une gestion écologique des espaces verts depuis plusieurs années, pour réconcilier la ville avec la nature, et nous allons poursuivre dans cette direction ». Pour profiter de la ceinture verte, ce réseau d’espaces naturels et d’espaces verts qui fait le tour d’Avrillé, une boucle verte sera créée, permettant de faire le tour complet de la ville (soit environ 13km) à l’écart des voitures, que ce soit à pied, à vélo ou même à cheval. La boucle verte sera dotée d’espaces de repos et de découverte, et des animations en lien avec la nature et la randonnée y seront développées.

Partie intégrante de ce parcours, le parc Brassens sera relié au Parc de la Haye et au Plateau Mayenne ainsi qu’à la maison de l’architecture, pour un cheminement agréable entre tous les quartiers.

Enfin, la voie ferrée qui traverse Avrillé sera transformée en voie verte, en partenariat avec Angers-Loire-Métropole et les communes voisines. L’objectif est ambitieux : relier Avrillé (et Montreuil-Juigné) au parcours de la Loire à Vélo via Angers et Bouchemaine, et aux Sablières d’Ecouflant avec la traversée de la Maine par l’ancien pont du chemin de fer de Segré.

 

Le programme d’Avrillé au Coeur est aussi tourné vers les agents de la commune, qu’il s’agit toujours d’aider à progresser et à s’épanouir dans leur métier. Alain Delêtre, chargé des ressources humaines, se réjouit que dernièrement, sur 6 employés d’Avrillé s’étant présentés au concours de rédacteur, 6 ont été reçus ! « Les employés de la ville sont nos premiers ambassadeurs auprès des habitants, et nous souhaitons continuer à leur offrir un cadre propice à leur épanouissement professionnel » conclut-il.

 

Marc Laffineur a donné rendez-vous le 14 février pour la suite de la présentation de son équipe et de son programme.