Ce vendredi 28 février, Avrillé au Coeur avait invité les journalistes pour la présentation de 8 nouveaux colistiers de Marc Laffineur, et pour dévoiler la dernière partie de leur programme pour les municipales de mars 2014.

Les colistiers qui ont été présentés sont :

  • Emmanuelle Crochemore, avocate, quartier Val d’Or, proposée comme adjointe au maire, en charge de la solidarité et des affaires sociales,
  • Laurent Prétrot (conseiller dans l’équipe sortante), cadre dirigeant, quartier Domaine de l’Etang, comme adjoint à la culture, à la communication et au jumelage,
  • Jules Tribondeau (adjoint sortant), enseignant à la retraite, quartier Ternière-Centre Ville, pour la fonction de conseiller municipale délégué à la mémoire et au patrimoine,
  • René-François Raffeneau, responsable industriel, qui habite dans le quartier Bois du Roy,
  • Karent Gallop-Humeau, qui habite Coteaux de la Mayenne,
  • Annick Picault, employée de maison en retraite, quartier Adézière,
  • Michel Gendre, retraité, quartier Ternière-Centre Ville,
  • Chantal Le Ray, infirmière et exploitante agricole, qui habite dans le secteur de la Croix Cadeaux.

img_3479

Cette dernière partie de la présentation à la presse couvre la solidarité et les affaires sociales, la culture, la communication, le jumelage et la MJC.

 

Marc Laffineur présente 8 nouveaux colistiers, et ouvre la rencontre sur le sujet de la solidarité et des affaires sociales. Il rappelle sa ligne de conduite humaniste : aider, mais dans la dignité.

Dans le même esprit que les échanges donnant/donnant autour de l’aide au permis de conduire ou pour le BAFA, de l’aide au devoir, Avrillé au Coeur entend faciliter et même favoriser l’échange de services entres voisins ou entre Avrillais qui ne se connaissent pas encore.

Un site d’échange, un réseau social local sera créé pour permettre le troc, le covoiturage, d’une manière générale pour rapprocher les Avrillais les uns des autres. C’est un aspect de notre politique de lutte contre l’isolement principalement des ainés. Un numéro de téléphone unique sera mis en place pour centraliser toutes les demandes de solidarité, répondre aux situations d’urgence ou accompagner et orienter ceux qui sont perdus dans le dédale des administrations.

 

D’autres actions pour aider les seniors à bien vieillir chez eux sont également évoquées : le portage des repas à domicile (90 repas par jours actuellement), la poursuite d’un cycle de conférence, d’échanges, et de moments de convivialité, un urbanisme adapté à tous les âges de la vie, la recherche de solutions innovantes pour le transport. Pour ceux qui doivent néanmoins quitter leur domicile, Marc Laffineur rappelle que la commune est bien équipée pour faire face aux besoins d’aujourd’hui ; pour demain, afin d’accompagner l’augmentation de la population et l’augmentation de l’espérance de vie, la commune travaillera avec les bailleurs sociaux spécialisés dans le grand âge et avec la mutualité pour qu’un nouvel établissement style « square des âges » vienne s’installer à Avrillé dès que cela sera nécessaire.

Avrillé est aujourd’hui une des communes les mieux équipées du département en terme de places en crèche. Marc Laffineur se réjouit du « baby-boom » Avrillais puisque la commune a vu une augmentation de 70% des naissances sur les dernières années. Les bas de la pyramide des âges s’étoffe, avec 168 naissances pour 100 décés. Avrillé au Coeur poursuivra une politique incitative permettant aux jeunes couples de s’installer ou de rester à Avrillé, avec un large éventail de solutions pour garder les enfants et des aides à l’accession à la propriété.

 

Avrillé au Coeur n’oublie pas les personnes à mobilité réduite, handicapées, âgées ou avec une poussette. Cela fait plus de 20 ans que la commune travaille sur les problématiques d’accessibilité. C’est un objectif permanent pour lequel un effort constant doit être maintenu. Marc Laffineur rappelle également la proposition de création de conseils d’usagers dans chaque quartier, qui permettra d’améliorer encore les services publics et les aménagements de la ville en bénéficiant du retour d’expérience de chacun.

 

Le projet pour la culture que nous portons vise à faire venir les événements culturels dans tous les quartiers d’Avrillé. Les spectacles, les animations et les expositions sortiront du centre culturel pour susciter des nouvelles rencontres. La MJC, l’école de musique, les associations de théâtre, de danse, d’arts plastiques… auront davantage de possibilités pour se produire ou exposer devant les Avrillais. Une attention nouvelle sera portée à la communication en direction des communes voisines afin de faire rayonner notre culture et nos événements au-delà des limites administratives. « Ce sont les habitants qui font la ville », redit Marc Laffineur. « Ces sont les Avrillais qui font Avrillé. Chacun peut être animateur de sa ville, montrer ses talents en danse, en théâtre, en musique… Notre rôle est d’aider ces talents à s’épanouir ».

Marc Laffineur renouvelle son attachement à la MJC, contrairement à l’opposition qui ne s’est pas privée mettre en doute son intérêt en Conseil Municipal. Grâce aux nombreuses activités qu’elle propose, la MJC est un acteur essentiel de la culture et des loisirs à Avrillé. Avrillé au Coeur a lancé le projet d’une nouvelle maison pour les associations, dans le quartier du Parc de la Haye. Le moment venu, une réflexion sera menée, dans la concertation, pour que la MJC puisse profiter au mieux des équipements municipaux qui seront créés ou rénovés durant le mandat.

 

Pour les jumelages, Avrillé au Coeur souhaite relancer les échanges entre les écoles d’Avrillé et celles de nos villes jumelles. Les moyens de communication d’aujourd’hui permettent de créer de la proximité au-delà des frontières. Comme le précise Marc Laffineur, « en ces temps difficiles où se développe la peur de l’autre, les liens européens doivent être accentués, re-serrés à chaque nouvelle génération pour assurer la paix durable avec nos voisins ». Le réseau social local sera aussi le bon outil pour permettre les voyages linguistiques des jeunes des communes jumelées.

 

Marc Laffineur conclut la rencontre en revenant sur la constitution de l’équipe. « Avrillé au Coeur, c’est une équipe particulièrement représentative d’Avrillé aujourd’hui. Il y a des femmes et des hommes de tous les quartiers, de toutes les catégories socio-professionnelles, elles et ils sont présents dans de très nombreuses associations d’Avrillé. C’est une équipe très largement renouvelée, qui ressemble à la ville et qui a hâte d’oeuvre utilement pour Avrillé et pour les Avrillais ».